Imprimer

Vue de la glacière de Gentilly. XVIIIème siècle

Au 18ème siècle, dès l’apparition des premiers café-glaciers parisien, la glace est collectée sur la rivière de la Bièvre morte, gelée les jours d’hiver, et stockés dans des petits puits creusés dans le sol. L’été venu et la glace prélevé, Gentilly (le 1er janvier 1860, le quartier de la glacière est annexé à Paris) devient alors un des premiers lieu d’approvisionnement en glace de la capitale. Mais les glacières, instrument d’une activité commerciale en développement dès le XVIIème siècle, sont aussi des lieux de loisirs et de convivialité, où l’on s’amuse durant l’hiver.