Imprimer

L'épopée du CKCF en vidéo : épisode 9

Dessalage et esquimautage

Il arrive souvent en kayak comme en canoë de dessaler, c’est-à-dire de chavirer. Les pagayeurs pouvaient alors soit s’extirper de leur bateau soit esquimauter. Cette action consiste à prendre appui sur l’eau pour redresser le bateau qui a chaviré. Le kayak club de France connaissait la technique de l’esquimautage utilisée par les Esquimaux afin de survivre dans les eaux glacées de l’arctique.

Dans les années 1950, lorsque les canoës commencent à prendre part à la compétition en eau vive, les canoéistes s’intéressent de plus près à cette technique. Michel Garnier ou Michel Duboille racontent que l’esquimautage est davantage une prouesse technique, rarement utilisée car l’honneur était plutôt mis à ne jamais se baigner ou dessaler.