porte-document
-A A +A

Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant.

À la Une

1499292000 - 1506808800
1499292000

Au lendemain de 1936, naissaient les Centres d’entrainement aux méthodes d’éducation actives. Aujourd’hui, ils ont 80 ans et questionnent leur passé, non seulement pour se le remémorer, mais aussi pour en montrer l’actualité.

Depuis 1999, date du premier dépôt d’archives, les CEMÉA ont des relations très étroites avec le PAJEP qui a pris en charge leurs archives.

En 2016, lors de leur assemblée générale, les militants des CEMÉA ont pu participer à des ateliers aux Archives départementales du Val-de-Marne afin de toucher, de voir, d’écouter ou encore de chanter leurs archives. Cette manifestation organisée par le PAJEP, les CEMÉA et les Archives départementales est un succès, une centaine de militants sont présents. A l’issue de cet événement, le PAJEP et les Archives départementales ont proposé à l’association de collaborer à la réalisation d’un film pour fêter leurs 80 ans. Ce projet était envisageable puisque, depuis deux ans, les archives audiovisuelles des CEMÉA étaient en cours de classement. Le film qui vous est présenté est l’aboutissement de cette collaboration. Réalisé entièrement à partir d’images d’archives, le spectateur découvre le contexte de la naissance de l’association, les terrains d’applications du mouvement (vacances, loisirs et animations ; travail social et santé mental ; école ; culture ; médias et numérique ; activités ; international) et enfin une réflexion sur le présent et l’avenir des CEMÉA.

Vous retrouverez les titres de l’ensemble des films utilisés dans le générique du film. Si vous souhaitez les consulter, contactez l’archiviste du PAJEP !

Suivez le podcast
1500156000 - 1504130400
1500156000
 

 

 

 

 

Suivez le podcast de la radio locale Fréquence 94, créée à Créteil le 1er octobre 1983. Issue de la fusion de Radio Dragon, Cristal FM et Radio Créteil conçue par Dominique Duvauchelle, elle est la radio locale la plus écoutée du Val-de-Marne. Proposant des émissions musicales et sportives à succès, c'est également par ses journaux de 12h et 19h qu'elle parvient à asseoir sa domination sur les autres radios du département, mettant en lumière les actualités internationales, nationales mais aussi et surtout locales et sportives. La radio a vu l'éclosion de Patrick Montel, aujourd'hui journaliste sportif à France Télévisions. La radio cesse d'émettre sous le nom de Fréquence 94 et devient Top Tonic en 1985, suite au départ de Thierry Herrbach-Vidal. Tous les documents sonores proposés sont conservés et consultables aux Archives départementales du Val-de-Marne.

 

1500156000 - 1503180000
1500156000

A la fin du XIXe siècle, les loisirs nautiques (baignade, canotage) connaissent un développement sans précédent. A la faveur des expositions universelles, et notamment de celle de 1878, les Français découvrent le canoë nord-américain. Un temps réservée à l’élite, la pratique du canoë se popularise durant les premières décennies du XXe siècle. Profitant des premiers congés payés, les adeptes partent une semaine – ou plus – descendre une rivière : les « croisières » sont l’occasion de goûter aux plaisirs du camping. Après-guerre, le tourisme nautique cède progressivement la place aux compétitions sportives. Le Canoë club est fondé en 1904, tandis que le Kayak Club de France est créé en 1931. Car kayak et canoë sont deux bateaux différents : le canoë désigne l’embarcation des Amérindiens, tandis que le kayak est employé par les Inuits. L’introduction de cette seconde pratique de navigation sur le sol français est plus tardive et ne remonte qu’à la fin des années 1920. Les deux clubs, figures de proue du loisir nautique fusionnent en 1962 pour devenir le Canoë Kayak Club de France (CKCF).

En 2008, le CKCF a déposé ses archives aux Archives départementales du Val-de-Marne. Le fonds est constitué de documents papiers (brochures, revues, statuts, listes de membre, dossiers de rivières), de photographies (plus de 2000 plaques de verre) ainsi que de 58 films datés des années 1930, 1940 et 1950. Tous témoignent de la vie du club et de l’essor de la pratique du canoë en France au cours du vingtième siècle. C’est l’ensemble de ces 58 films que nous vous invitons à découvrir, et, à travers eux, toute la richesse de l’histoire du CKCF.

Pendant un an, nous vous proposerons 12 courts documentaires illustrant 12 aspects de cette pratique sportive et touristique. Les films seront accompagnés de témoignages sonores d’anciens membres du club et illustrés par des documents d’archives issus du fonds du CKCF.Découvrez l'épopée du CKCF en vidéo.

Pour aller plus loin : Le CKCF vous intéresse ? Plongez-vous dans ses archives en consultant l’instrument de recherche et les documents numérisés. Les archives du club sont librement communicables en salle de lecture. Les films sont tous numérisés et consultables en streaming dans nos locaux.