Accueil > PAJEP > Pépites d'archives > Le film du mois > 2013-2015

PAJEP

Imprimer

2013-2015

2015 - "Galerie sonore à La Rochelle" par l'Union nationale des jeunesses musicales de France (1980)

En décembre 2015-janvier 2016, Le Film du mois vous propose de regarder un film de l’Union nationale des jeunesses musicales de France (UNJMF), dites JMF : "Galerie sonore" à la Rochelle tourné entre le 28 avril et le 12 juin 1980 (cote : 4AV 2473). Les JMF ont déposé leurs archives en 2008 aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP. Le film "Galerie Sonore" a été réalisé par les JMF afin de valoriser cette activité pédagogique consistant à travers une exposition itinérante à faire découvrir aux enfants les instruments africains et asiatiques. L'exposition créée en 1973 a fonctionné jusqu'au milieu des années 1980.

Le 25 novembre 2015, les Archives départementales du Val-de-Marne et le PAJEP ont reçu Bertrand N'Zoutani qui a commenté ce film. Bertrand N’Zoutani était un musicien travaillant avec les JMF. Il est d’ailleurs l’un des premiers à avoir animé la « Galerie Sonore » à travers toute la France. Il présente le travail de son collègue Jean Loulendo et commente les différentes phases de l'activité pédagogique. Cette collaboration s'est traduite par l'entretien audio qui suit, réalisé grâce au soutien technique de la régie audiovisuelle des Archives départementales. Bertrand N'Zoutani tout en regardant le document le commente et répond aux questions de Laurence Bourgade (archiviste aux Archives départementales) et de Valère Milot (archiviste au PAJEP).

L'inventaire des archives audiovisuelles de l'UNJMF (4AV 2468-2546)

Pépites d'archives : le programme et le contrat de la "Galerie Sonore à La Rochelle", 1980 (559J 290)  (5,1 Mo)

Récolement du fonds d'archives de l'UNJMF (559J) (197 ko)

2015 - "Brécéan, une colonie de vacances de l'été 1950" par la MGEN, la JPA, la FSOL et les CEMÉA

En octobre-novembre, nous vous proposons un film sur la colonie de Brécéan de l'été 1950 présenté par le Mutuelle générale de l'Éducation nationale (MGEN) et réalisé par la Jeunesse au plein air (JPA), la Fédération de la Seine des œuvres laïques (FSOL) et les Centres d'entrainement aux méthodes d'éducation active (CEMÉA). Ce film est issu du fonds des CEMÉA, les CEMÉA ont déposé, entre 1998 et 2014, leurs archives papiers et audiovisuelles aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 1087). La régie audiovisuelle des Archives départementales a réalisé un important travail sur la bande son de ce film, notamment en réduisant les bruits de pellicule qui rendaient l’écoute de ce film parfois difficile.

La réalisation de ce film permet de mettre en lumière le centre de Brécéan qui accueille à l'été 1950 une centaine d'enfants parisiens. Les différentes activités des enfants, encadrées par les moniteurs, y sont présentées. Ce film permet aussi de mettre l'accent sur une rencontre entre les associations de jeunesse et d'éducation populaire et l'État.

Inventaire du fonds d'archives des CEMÉA (512J)

Présentation du film par Francis Lebon, maître de conférences en sciences de l'éducation à l'Université Paris-Est-Créteil, LIRTES (185 ko)

2015 - "Conseil national de Fontainebleau" par les EUF et la FFEU (1968)

Nous vous proposons un film réalisé en 1968 à l'occasion du Conseil national de Fontainebleau organisé par la Fédération française des éclaireuses unionistes (FFEU) et par les Eclaireurs unionistes de France (ÉUF). En 2014, la Société de l'histoire du protestantisme français a confié la numérisation des archives audiovisuelles des Eclaireuses et éclaireurs unionistes de France aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP. Ce film est alors entré dans les collections des Archives départementales du Val-de-Marne (4AV 3743).

Ce reportage a donc été tourné lors du Conseil national de Fontainebleau entre le premier et le trois novembre 1968 et a été diffusé quelques jours plus tard sur la première chaîne de l'ORTF dans l'émission "Présence protestante". Ce Conseil marque une étape décisive dans l'histoire du scoutisme protestant. Ses organisateurs l'ont placé sous le signe de la refondation du scoutisme, sur les plans à la fois pédagogique et institutionnel. Le rapprochement des ÉUF et de la FFEU en est un signal fort. En 1970, ces deux mouvements fusionneront pour créer la Fédération des éclaireuses et éclaireurs unionistes de France (FEEUF) qui prendra le nom de Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France (EEUDF) en 1995.

Ce document audiovisuel est présenté et commenté par Arnaud Baubérot, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris-Est Créteil.

Présentation du film par Arnaud Baubérot, maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris-Est Créteil (216 ko)

Découvrir un extrait de « Fontainebleau 68 » in Trèfle et Lien, nov. 1968, n° spécial (archives Arnaud Baubérot) (4,4 Mo)

2015 - "Vesc 65" par des CTP de Jeunesse et Sports (1965)

En mai-juin, nous vous proposons un film réalisé en 1965 par Jean-Claude Palluau, ancien conseiller technique et pédagogique (CTP) du ministère chargé de la Jeunesse et des sports, spécialisé dans les activités « Cinéma », qui l'a confié aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 3802). 

Ce film a été réalisé lors du premier stage de réalisation dans le domaine du cinéma d’animation à Vesc (Drôme) en juillet-août-septembre 1965. Ce stage a été organisé par des CTP (aujourd’hui appelés CEPJ) du ministère chargé de la Jeunesse et des Sports afin d’initier aux techniques du cinéma d’animation les membres de l’académie d’arts plastiques de la rue Tournefort à Paris. Ce fut là le point de départ d’une formation au cinéma d’animation dans le cadre de l’éducation populaire tout-à-fait originale pour l’époque, qui a duré environ un quart de siècles, et qu’ont conduit plusieurs CTP (Jean Allainmat déjà cité, Monique Durand, Pierre Azuélos, Jean Claude Palluau).

Présentation du film par Jean-Claude Palluau, ancien CTP du ministère chargé de la Jeunesse et des Sports (372 ko)

2015 - "Vacances pour tous" par la Jeunesse au plein air (1954)

En mars-avril, nous vous proposons le film "Vacances pour tous" daté de 1954 et provenant du fonds d'archives de la Jeunesse au plein air (JPA) conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 1079). En préambule de ce film, figure une animation réalisée par Thierry Casamayor, technicien à la régie audiovisuelle des Archives départementales du Val-de-Marne, pour valoriser les archives audiovisuelles du PAJEP. Ce document audiovisuel est présenté et commenté par Jean-Marie Bataille, chargé de recherches, université Bordeaux Montaigne (UMR ADES/CNRS).

« Vacances pour tous » est un film réalisé par Lucien Wagner, produit par les Films Pierre Boyer et commandé par la Confédération des œuvres laïques de vacances d'enfants et d'adolescents, plus connu sous le nom Jeunesse au Plein Air (JPA). Il est singulier car, regroupant un ensemble d'éléments situés historiquement et au cœur de la légende des colonies de vacances, il se trouve aussi à la charnière entre deux époques celle de l'hygiénisme et celle de l'éducatif.

Présentation du film par Jean-Marie Bataille, chargé de recherches, université Bordeaux Montaigne (UMR ADES/CNRS) (63 ko)

2015 - "Le soleil brille pour tous" par les Clubs de loisirs et d'action de la jeunesse (1962)

En janvier-février 2015, nous proposons le film "Le soleil brille pour tous" daté de 1962 et provenant du fonds d'archives de la Fédération nationale des clubs de loisirs et d'action de la jeunesse (FNCLAJ) conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP ((cotation provisoire : 100AV 1196). Ce document audiovisuel est présenté et commenté par Alain Schoëlinck, archiviste des CLAJ de Nantes.

Dans les années 1950, un petit mouvement de jeunesse né à Nice, les CLAJ-Jeunesse Camping, entreprend d'acquérir des maisons de vacances pour les "jeunes travailleurs du monde" et de les implanter audacieusement dans les quartiers les plus résidentiels de la Côte d'Azur. Au Cap d'Ail, au Cap d'Antibes, sur les hauteurs de Cimiez à Nice, d'anciennes maisons bourgeoises conquises de haute lutte par les souscriptions et l'action bénévole ouvrent la "grande bleue" à la jeunesse laborieuse. Le soleil brille pout tous. En 1962, un petit film d'amateurs de 28 mn 50 s qui fait le point de dix années de conquête en milieu hostile et salue les relais internationaux de la jeunesse comme une "brêche" dans les caps de la fortune.

Présentation du film par Alain Schoelinck, archiviste des CLAJ (438 ko)

Voir les coupures de presse sur les relais internationaux de la jeunesse (années 1950-60, prêt Alain Schoelinck) (8,3 Mo)

Voir le communiqué de la campagne Azur 52 réalisé par les CLAJ-Jeunesse camping (1952, prêt Alain Schoelinck) (1,3 Mo)

Voir le tract de la campagne Azur 52 réalisé par les CLAJ-Jeunesse camping (1952, prêt Alain Schoelinck) (1,5 Mo)

Voir la carte des villas du cap d'Antibes réalisée par les CLAJ-Jeunesse Camping (Années 1950, prêt Alain Schoelinck)  (1,2 Mo)

2014 - "Hé ! Ho !" par les Guides de France (1953)

En juillet-octobre, nous vous proposons le film "Hé ! Ho !" daté de 1953 et provenant du fonds d'archives des Scouts et guides de France conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 2229). Ce document audiovisuel est présenté et commenté par Jean-Jacques Gauthé, historien du scoutisme, membre du comité scientifique du PAJEP.

"Hé ! Ho !" est un film 29 minutes tourné durant l’été 1953, produit par Georges Rosetti et réalisé par Guy Jorré pour les Guides de France, mouvement catholique féminin de scoutisme, afin de faire connaître leur association. Celle-ci compte à l’époque 42 000 adhérentes de 8 à 19 ans et constitue l’une des plus importantes associations féminines de France. Il raconte comment Sophie, adolescente de 12 ans, découvre le scoutisme.…

Présentation du film par Jean-Jacques Gauthé, historien du scoutisme (168 ko)

Voir l'article sur le film paru dans Feux de France, revue des guides ainées des guides de France en 1953, AD 94, 549J164-165 (49 ko)

Voir l'article sur le film paru dans Feux de France, revue des guides ainées des guides de France en 1954, AD 94, 549J 165-166 (48 ko)

2014 - "Camaraderie rurale" par les Francas (1957-1961)

Film réalisé par les Francas du Puy-de-Dôme en 1957 et provenant du fonds d'archives de la Fédération nationale des Francas, conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 2421). Le scénario, les prises de vues, le montage et le son ont été réalisés par Alix Merle avec l’aide de son épouse. Alix Merle était délégué régional de la région Auvergne. Pierre de Rosa lui a succédé en 1957. La version présentée ici été resonorisée en 1961 avec des musiques de Jean Naty Boyer.

Ce film de propagande montre comment les élèves de la petite école de campagne de Saint-Hérent dans le Puy-de-Dôme utilisaient dans les années 1950, avec l’aide de leur institutrice, la revue des Francas Camaraderies rurales, qui proposait des fiches de jeux, d’activités manuelles et d’expression

Ce film a été projeté lors de la soirée Archives des Francas le vendredi 23 mai 2013, qui s'est déroulée au pavillon des Archives départementales du Val-de-Marne.

Ce document audiovisuel est présenté et commenté par Francis Vernhes, fédération nationale des Francas.

Présentation du film par Francis Vernhes, Fédération nationale des Francas (136 ko)

Page de couverture de la revue "Camaraderie rurale", n°17-18, 1962, AD 94,547J1243 (1,1 Mo)

2014 - "Jeunesse du monde" par l'association du jamboree de Moisson (1946)

Film réalisé par l'Association du jamboree de Moisson (France) en 1946 et provenant du fonds d'archives des Eclaireuses et éclaireurs de France (EEDF), conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 1165).

"Jeunesse du monde" est un film d’invitation pour la participation au 6ème jamboree mondial organisé en France du 9 au 20 août 1947, le Jamboree de la Paix. Cette manifestation organisée à Moisson, commune des Yvelines à 70 km de Paris dans la vallée de la Seine remporta un indéniable succès malgré les immenses difficultés que traversait la France d’après guerre.

Ce document audiovisuel est présenté et commenté par Jean-Jacques Gauthé, historien du scoutisme, membre du comité scientifique du PAJEP.

Présentation du film par Jean-Jacques Gauthé, historien du scoutisme (183 ko)

2013 - "Les copains" (1964) de Pierre Amiot : la chanson yéyé des CEMEA ?

Réalisé par Gaëtan Sourice et Thierry Casamayor, ce document audiovisuel est un documentaire du PAJEP et des Archives départementales du Val-de-Marne. Basé sur des archives et des témoignages de militants, il a été diffusé, pour la première fois à l’occasion de la journée d’étude « Entre feux de camps et 45 tours. Les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire face aux musiques de variétés (1950-1980) » organisé par le PAJEP le 14 novembre 2012.

La chanson « Les copains, donnez nous la main » a été écrite en 1964 par Pierre Amiot, responsable pédagogique des Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (CEMEA) et compositeur de chansons. Elle fut l’objet d’une vive polémique au sein de l’association. En effet, lors du 9ème regroupement national organisé par le groupe chant et danse, elle fut qualifiée par certains participants de « chanson yéyé des CEMEA », ce qui revenait à la critiquer très durement.

Pourtant, cette chanson connaissait alors un certain succès dans l’association... Ainsi, à ce même regroupement de 1965, elle faisait partie des chansons les plus citées pour être enseignées dans les stages de moniteurs de centres de vacances d’adolescents. Elle allait être publiée 3 ans plus tard, en 1968, dans le carnet de chant « Garçon, la note… » aux Editions du Scarabée, maison d’édition créée par Gisèle de Failly et quelques responsables pédagogiques.Alors pourquoi cette chanson faisait-elle débat aux CEMEA ? Et à quoi correspondaient ces divergences ?

C’est ce à quoi ce documentaire a voulu répondre. Il est basé sur  des archives de l’époque et sur les témoignages de Pierre Amiot et de Bertin Leizerovici, alors instructeur permanent des CEMEA à la délégation régionale de Paris. Il cherche à montrer que derrière le débat provoqué par cette chanson, il y eut au milieu des années 1960 de fortes oppositions au sein des CEMEA entre le groupe Chant et danse dirigé alors par William Lemit et le secteur « Adolescents ». Les divergences portèrent alors principalement sur le répertoire de chansons que l’on pouvait enseigner dans les stages de formation de moniteurs et de directeurs de colonies de vacances d’adolescents. Pour les militants du secteur  « Adolescents » confrontés directement à l’évolution des goûts musicaux des jeunes, il fallait ouvrir le répertoire traditionnel des CEMEA à certaines chansons de variétés… Ce à quoi s’opposait fermement William Lemit et ses partisans, en raison d'exigences de qualité du répertoire et de principes pédagogiques sur lesquels devait se fonder toute activité d'expression en direction des jeunes.


Espace personnel

Informations pratiques

Archives départementales du Val-de-Marne
10, rue des Archives
94054 Créteil Cedex
Tél : 01 45 13 80 50
Nous contacter

Ouverture de la salle de lecture
Lundi : 13h30 - 17h30
Du mardi au vendredi :
9h - 17h30