Imprimer

Le PAJEP : un partenariat

Université d'été de Peuple et culture à Houlgate, 1958. Fonds Peuple et culture, AD94, 522J 424.

Objectifs du PAJEP

Le Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d'éducation populaire (PAJEP) a pour mission de sauvegarder, classer et valoriser les archives privées du secteur de la jeunesse et de l'éducation populaire, qu'elles proviennent d'associations ou de personnalités ayant joué un rôle dans ce domaine.

Le PAJEP ne s’intéresse pas seulement aux archives papier traditionnelles, mais à tous les archives, quel que soit leur support : photographies, affiches, enregistrements sonores, films et vidéos, documents numériques, etc.

En savoir plus sur les fonds du PAJEP

Le partenariat

Le PAJEP est un partenariat crée par une convention signée en 1999. Elle regroupe aujourd'hui 5 structures publiques et une structure privée :

- le ministère de l'Education nationale (direction de la Jeunesse, de l'Education populaire et de la vie associative) avec le concours du Fonjep (Fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire) ;

- le ministère de la Culture et de la Communication (Service interministériel des Archives de France) ;

- le conseil départemental du Val-de-Marne (Archives départementales du Val-de-Marne) ;

- les Archives nationales ;

- les Archives nationales du monde du travail (ANMT) ;

- l'Association des déposants aux archives de la jeunesse et de l'éducation populaire (ADAJEP)

 

Organisation

Les Archives départementales du Val-de-Marne, en 1999, et les Archives nationales – site de Pierrefitte, en 2013, ont été choisies comme têtes de réseau pour regrouper les fonds du Pajep d'intérêt national ou d'intérêt régional d'Ile-de-France.

Toutes les archives privées du secteur de la jeunesse et de l'éducation populaire (associations locales, fédérations régionales, militants...) ne sont pas centralisées dans ces deux centres d’archives. Le PAJEP s'appuie sur le réseau des services publics d'archives de France pour regrouper l'information et incite les associations locales à déposer leurs fonds aux Archives départementales et municipales. En outre, il effectue le repérage de fonds déposés dans d'autres lieux : bibliothèques, archives diocésaines, instituts, associations, etc.

Face à cette dispersion matérielle des dépôts, le PAJEP constitue un répertoire national, appelé Guide des sources, qui détermine la localisation des archives, présente les producteurs et les inventaires disponibles. Il est mis en ligne et actualisé régulièrement sur le site des Archives départementales du Val-de-Marne. De nombreuses études et statistiques peuvent être créées ensuite à partir de ce guide afin de mieux connaître l'état des sources et l'histoire de ce secteur en France.