Imprimer

Affichage détaillé (Consulter l'Histoire en dates)


Archives déposées par Paul Camous. AD94, 1J 1546

Un décret fait de Créteil le chef-lieu du nouveau département

25/02/1965

Créteil, commune d’à peine 5 000 habitants au début du XXe siècle, représentée alors comme une terre céréalière et maraichère, est devenue avec ses 49 000 habitants en 1968 la cité administrative du nouveau département, sa capitale. Dans le Schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme de la région parisienne paru en 1965, la commune est présenté  comme un pôle de restructuration de la banlieue sud-est. La ville doit doit alors répondre à une triple vocation : "être un centre de vie urbain, capable d'animer et de restructurer toute une partie de la banlieue [...]; être un centre de loisirs et de détente [et] être un pôle d'activité". Grâce à de vastes terrains libres situés sur d'anciennes sablières toutes les caractéristiques sont réunies pour que Créteil deviennent un centre multifonctionnel.

Créteil, commune d’à peine 5 000 habitants au début du XXe siècle, représentée alors comme une terre céréalière et maraichère, est devenue avec ses 49 000 habitants en 1968 la cité administrative du nouveau département, sa capitale. Dans le Schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme de la région parisienne paru en 1965, la commune est présenté  comme un pôle de restructuration de la banlieue sud-est. La ville doit doit alors répondre à une triple vocation : "être un centre de vie urbain, capable d'animer et de restructurer toute une partie de la banlieue [...]; être un centre de loisirs et de détente [et] être un pôle d'activité". Grâce à de vastes terrains libres situés sur d'anciennes sablières toutes les caractéristiques sont réunies pour que Créteil devienne un centre multifonctionnel.

Installé un premier temps boulevard Morland à Paris, dans les locaux de la préfecture de la Seine, le préfet délégué Paul Camous prend ses marques dans la nouvelle cité adminsitrative le 1er juin 1965 avec un premier groupe de fonctionnaires. La préfecture provisoire est alors localisée dans une propriété acquise par l'Etat : le Château des Mèches.

Coupure de presse. AD94, 2018W 3Première préfecture, château des Mèches, 23 rue des Mèches : façade [1968]. AD94, 33FI Créteil 390


Acteur(s) et témoin(s) lié(s) :

Vignette

Paul

Camous

22 juillet 1922 - 20 avril 2017


Sources :

Archives départementales du Val-de-Marne :

2018W : Archives du cabinet du préfet. Création du département et mise en place des services départementaux (1964-1976).

3AV 261 : Une préfecture pour un nouveau département (1967-1972), montage, 1972.

3AV 262 : Créteil ou la difficulté d’inventer la vie, montage, 1977.

- 4AV 56 : Créteil, une ville pour vivre, montage, 1975.

- 4AV 177 : Créteil, histoire d’une ville, montage, 1990.4AV 530 : Créteil, l’enfant et la ville, montage, 1977. 

- 1PER 1966 : Christine Delprat, « Le Val-de-Marne à travers le schéma directeur de la région de Paris », Connaissance du Val-de-Marne, octobre 1966, n°5, p. 47-58.

Bibliographie :

- Laurent Coudroy de Lille, Une nouvelle ville...une histoire de l’urbanisme du Nouveau Créteil, Printemps de l’IUP, 2005, Ville de Créteil, Université de Paris XIIVal-de-Marne, Institut d’urbanisme de Paris, 35 p.

- Julia Moro, "Le SDAURP : un schéma directeur pour ordonner la région capitale", in Emmanuel Bellanger, Julia Moro (dir.), Le Val-de-Marne. Anthologie : 1964-2014, L'Atelier, 2014, p.29-31.

- Julia Moro, Aménager et gouverner un territoire de banlieue : l’environnement et le cadre de vie au cœur des politiques urbaines du Val-de-Marne de 1964 aux années 1980, thèse en cours, UPEC.

- Préfecture de la région parisienne, Sept ans de vie de la région parisienne et de son District. 1962-1969, Paris, Interprim, 1969, 253 p.


Catégorie : Administration générale
Indication géographique : CRETEIL, VAL-DE-MARNE
Personne : CAMOUS Paul
Mot-clé : administration, préfecture, préfet, département