porte-document
-A A +A

Toutes les actualités

Archives

Fermeture exceptionnelle
1482188400 - 1483311600
1482188400

A l'occasion des fêtes de fin d'année, la salle de lecture sera fermée du lundi 26 décembre 2016 au vendredi 30 décembre 2016. Nous aurons le plaisir de vous accueillir à nouveau à partir du lundi 2 janvier 2016 après-midi.

Toute l'équipe des Archives départementales vous souhaite de belles fêtes de fin d'année.

Document du mois
1480978800 - 1483398000
1482274800

Pendant la première moitié du XXe siècle, alors que l’automobile était encore réservée à une élite, la majorité des voyages s’effectuait par le train. Mais de la gare à la rivière, il fallait charioter ! Les obstacles sont nombreux sur les rivières et souvent, les équipes doivent recourir au chariot pour contourner un barrage, une écluse, une propriété privée, un passage dangereux, un manque d’eau. Il n’est pas rare d’avoir à effectuer des portages sur une quinzaine de kilomètres. Comme le chargement est lourd et peut aller jusqu’à 100kg, les pagayeurs construisent leur propre chariot pour alléger le poids. Dès 1909, des articles du bulletin du Canoë club exposent les qualités essentielles du chariot : léger et robuste et démontable, il doit pouvoir se loger dans l’embarcation. Il doit avoir des suspensions pour s’adapter aux sols, et accueillir tous les types de coques. Les auteurs, à force des schémas et de dessins, livrent leurs secrets de fabrication

 

Concours national de la Résistance et de la Déportation
1480460400 - 1481497200
1480978800
Un concours facilité par l’apport des Archives

En 2016-2017, le Concours national de la Résistance et de la Déportation a pour sujet d’étude  « La négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire nazi ».

Le service éducatif peut aider les enseignants et les élèves à préparer le concours en proposant :

1- La création d’ateliers spécifiques conçus en fonction des attentes des enseignants et des élèves mettant en avant archives papier, iconographiques et audiovisuelles retraçant le parcours de déportés survivants ayant tenu à témoigner de l’horreur des camps.

2- Le prêt d’une exposition itinérante « Liberté, j’écris ton nom ! 1944-1945 en Val-de-Marne » qui permet d’aborder plus largement la Seconde Guerre mondiale tout en valorisant des parcours de déportés val-de-marnais et en étudiant le retour de ceux qui ont survécu à l’enfer des camps.

Lithographie de Gaston Gentillon

Pour vous donner une idée de notre accompagnement, voici quelques exemples d’ateliers réalisés en fonction des thématiques du concours :

 - 2008 : L'aide aux personnes persécutées et pourchassées en France pendant la Seconde Guerre mondiale : une forme de résistance

Création d’un atelier pour une classe de 1ere S du lycée Léon Blum à Créteil, autour de la Pension Bella Vista (refuge d’enfants juifs pendant la guerre à Champigny-sur-Marne) ; la classe a obtenu le premier prix au concours départemental et au concours national.

- 2011 : La répression de la Résistance en France par les autorités d’occupation et le régime de Vichy

Création d’un atelier pour une classe de 1ere L du lycée Georges Brassens de Villeneuve-le-Roi autour des registres d’écrou du fort de Villeneuve-Saint-Georges ; les élèves ont obtenu le premier prix au concours départemental.

- 2013 : Communiquer pour résister

Création d’un atelier pour une classe de 3eme du collège Henri Barbusse d’Alfortville avec des tracts et des témoignages oraux qui a obtenu le premier prix au concours départemental et a été sélectionné pour le concours national.

Débat
1479855600 - 1480114800
1479164400

A l’occasion du 70e anniversaire du procès de Nuremberg et en hommage à Marie-Claude Vaillant-Couturier décédée il y a 20 ans, le Conseil départemental du Val-de-Marne vous invite à une soirée-débat à la salle des fêtes de l’hôtel du département, le 25 novembre à 18h15.

Au programme de cette soirée consacrée à la grande figure de la Résistance que fut Marie-Claude Vaillant-Couturier, la pièce de théâtre « Marie-Claude Vaillant-Couturier », spectacle de Jean-Pierre Thiercelin présenté par la compagnie Poupette & cie, un hommage à l’engagement, aux femmes et à la vie, sera suivie d’un débat animé par des historiens et des associations en présence du fils de Marie-Claude Vaillant-Couturier.

En présence de

Thomas Ginsburger, fils de Marie-Claude Vaillant-Couturier

Daniel Davisse, président des Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation du Val-de-Marne

Guy Krivopissko, conservateur du musée de la Résistance nationale

Patrick Staat, Secrétaire général de l’Association républicaine des anciens combattants

Pour participer à cet événement, l’inscription est obligatoire en raison du plan Vigipirate, auprès de michelle.levaique@valdemarne.fr.

Journée d’étude
1477000800 - 1478127600
1477173600

La journée d'étude aura lieu le mercredi 2 novembre de 14h30 à 17h30 au pavillon des archives.

Des films réalisés dès les années 1930 par les communes de banlieue aux reportages actuels des chaînes de télévision, la rencontre entend mettre en débat la question de la ville filmée. Conçue à l’intention des étudiants et des chercheurs, elle est plus largement ouverte à toute personne qui s’intéresse à la représentation de la ville.

Vous trouverez ci-dessous le programme détaillé :

Introduction par  Marie-Andrée Corcuff, directrice des archives départementales et Florence Bourillon, PR d’histoire contemporaine à l’UPEC/CRHEC

Camille Canteux, docteur en histoire, université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CHS, « Filmer les grands ensembles »

Cédric Fériel, post-doctorant au Labex Futurs Urbains, "Au prisme de Paris : le traitement de la question piétonne à la télévision française au début des années 1970"

Zoï Kyritsopoulos, Archives départementales du Val-de-Marne, « La ville filmée dans les archives publiques : exemple des Archives départementales du Val-de-Marne »

Marcos Carvalho-Canto, Chargé d'études documentaires, responsable des restaurations, Cité de l’architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle, « Société des entreprises Boussiron : travailler la mémoire»

En partenariat avec l’UPEC (Université Paris-Est-Créteil)

Entrée libre

Pour vous rendre au Pavillon des Archives départementales du Val-de-Marne.

Pages