porte-document
-A A +A

Second temps : Vacances pour tous

Photo Réunion politique du Front populaire. 1936.
Réunion politique du Front populaire. 1936.
1936
Photographie. 19 x 13,5 cm
Archives départementales du Val-de-Marne
(E dépôt Villejuif 1 S 47)

À Paris, les employés des grands magasins ont l’autorisation de prendre sept jours non payés tous les sept ans. À cette palette sociale s’ajoutent les hommes d’affaires, les industriels et les commerçants qui ressentent le besoin de prendre des vacances.

Les destinations de ces premiers vacanciers sont plus ou moins lointaines. Militaires, agents de l’État et employés, retournent généralement dans leur famille. Hommes d’affaires, industriels, commerçants et enseignants associent voyage et villégiature. Inspirés par les carnets de voyages de Stendhal, Gautier, Nerval ou Loti et guidés par une littérature de voyage en plein essor, ces touristes vivent une expérience intense. Au delà des considérations hygiénistes sur les vertus des bains, les élites sociales renouent avec la nature et revisitent le passé. En 1891, Jules Sigaut, industriel de Gentilly, parcourt l’Italie, la Suisse et la Rhénanie. Il ne manque pas de raconter son voyage et de prendre des photographies.