porte-document
-A A +A

Second temps : Vacances pour tous

Photo d'un Maillot de bain une pièce femme en gros coton à rayures bleues et rouges sur fond blanc
Maillot de bain une pièce femme en gros coton à rayures bleues et rouges sur fond blanc
[Années 1930]
Société historique du Plessis-Trévise

Les transhumances estivales entrent dans les mœurs. Tout en continuant de canoter sur la Marne, les Val-de-Marnais prennent la route des vacances dans des automobiles désormais accessibles qui leur permettent de renouveler leurs lieux de villégiature. Ils campent -laissant le camping de Champigny à d’autres touristes -ou choisissent le caravaning. Ils privilégient les séjours à la mer mais se plaisent aussi à découvrir la nature et à visiter les monuments historiques. Les plus favorisés partent à l’étranger ; l’ouverture au trafic commercial et l’essor de l’aéroport d’Orly à partir de 1947 en témoigne. Les autres peuvent compter sur leur comité d’entreprise ou sur les villages de vacances progressivement mis en place par le Conseil général.
Souvenirs d’un temps qu’on cherche à fixer et à partager, les vacances se photographient, se filment ou méritent l’envoi d’une carte postale. Devenues bien de consommation, elles font désormais partie du patrimoine culturel français toute catégorie d’âge confondue.