porte-document
-A A +A

Les troupes coloniales durant la Première Guerre mondiale

Dessin
Mahut. Tirailleurs sénégalais (tenue d’hiver). La guerre documentée.
1915
Dessin.
Archives départementales du Val-de-Marne
(1 J 1037)

Quand le général Mangin publie en 1910 La Force Noire et affirme que : « tous les Français comprendront que la France ne s’arrête pas à la Méditerranée, ni au Sahara ; qu’elle s’étend jusqu’au Congo ; qu’elle constitue un empire plus vaste que l’Europe et qui, dans, un demi siècle, aura 100 millions d’habitants, et que les peuples valent par le nombre et par l’élite beaucoup plus que par la moyenne », la IIIe République prône l’idée de la « Plus Grande France » et n’hésite pas à recruter massivement des troupes coloniales. L’Hexagone souffre d’une grave crise démographique. La population française stagne depuis le milieu du XIXe siècle. En 1914, l’Allemagne, grande rivale politique et militaire, compte presque deux fois plus d’habitants (70 millions) que la France (40 millions).