porte-document
-A A +A

Le film du mois

Archives

1354316400 - 1364767200
1364767200

Réalisé par Gaëtan Sourice et Thierry Casamayor, ce document audiovisuel est un documentaire du PAJEP et des Archives départementales du Val-de-Marne. Basé sur des archives et des témoignages de militants, il a été diffusé, pour la première fois à l’occasion de la journée d’étude « Entre feux de camps et 45 tours. Les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire face aux musiques de variétés (1950-1980) » organisé par le PAJEP le 14 novembre 2012.

La chanson « Les copains, donnez nous la main » a été écrite en 1964 par Pierre Amiot, responsable pédagogique des Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (CEMEA) et compositeur de chansons. Elle fut l’objet d’une vive polémique au sein de l’association. En effet, lors du 9ème regroupement national organisé par le groupe chant et danse, elle fut qualifiée par certains participants de « chanson yéyé des CEMEA », ce qui revenait à la critiquer très durement.

Pourtant, cette chanson connaissait alors un certain succès dans l’association... Ainsi, à ce même regroupement de 1965, elle faisait partie des chansons les plus citées pour être enseignées dans les stages de moniteurs de centres de vacances d’adolescents. Elle allait être publiée 3 ans plus tard, en 1968, dans le carnet de chant « Garçon, la note… » aux Editions du Scarabée, maison d’édition créée par Gisèle de Failly et quelques responsables pédagogiques.Alors pourquoi cette chanson faisait-elle débat aux CEMEA ? Et à quoi correspondaient ces divergences ?

C’est ce à quoi ce documentaire a voulu répondre. Il est basé sur  des archives de l’époque et sur les témoignages de Pierre Amiot et de Bertin Leizerovici, alors instructeur permanent des CEMEA à la délégation régionale de Paris. Il cherche à montrer que derrière le débat provoqué par cette chanson, il y eut au milieu des années 1960 de fortes oppositions au sein des CEMEA entre le groupe Chant et danse dirigé alors par William Lemit et le secteur « Adolescents ». Les divergences portèrent alors principalement sur le répertoire de chansons que l’on pouvait enseigner dans les stages de formation de moniteurs et de directeurs de colonies de vacances d’adolescents. Pour les militants du secteur  « Adolescents » confrontés directement à l’évolution des goûts musicaux des jeunes, il fallait ouvrir le répertoire traditionnel des CEMEA à certaines chansons de variétés… Ce à quoi s’opposait fermement William Lemit et ses partisans, en raison d'exigences de qualité du répertoire et de principes pédagogiques sur lesquels devait se fonder toute activité d'expression en direction des jeunes.

1341093600 - 1354230000
1341093600

Film réalisé en 1961 et produit par l'association des Eclaireurs de France (EDF), provenant du fonds d'archives des Eclaireuses éclaireurs de France (EEDF) et conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 1166).

Le "31 juillet" est le premier jour des vacances d'été d'un jeune ouvrier typographe partant en auto-stop. Sur une route aux confins de la Dordogne et du Limousin, il rencontre six garçons et filles roulant au volant d'une vénérable torpédo et appartenant à un lan de la Route des Eclaireurs de France...

Ce document audiovisuel est présenté par Nicolas Palluau, docteur en histoire, chercheur correspondant équipe HEMOC, université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, Centre Norbert Elias - UMR 8562.

1335823200 - 1341007200
1341007200

Film réalisé par les Eclaireurs de France en 1946, provenant du fonds d'archives des Eclaireuses et éclaireurs de France (EEDF) et conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 1330). Pour toute demande de location ou de cession d'extrait, veuillez vous adresser aux Documents Cinématographiques.

"Joie de vivre" est un court métrage d'environ 20 minutes réalisé par Jean Tedesco sur le scoutisme d'extension. Le film de par son aspect propagande institutionnelle est sans doute une commande du mouvement des Éclaireurs de France (EdF), mais le choix de ce réalisateur est certainement dû à sa fibre « éducation populaire ».

Ce document audiovisuel est présenté et commenté par Mathias Gardet, maître de conférences en sciences de l'éducation, historien, université de Paris 8, CIRCEFT.

 

1333231200 - 1335736800
1335736800

Film produit en 1952 par le comité d'entreprise de de la Société nationale de construction aéronautique du Nord (SNCAN), avec le concours de la Jeunesse au plein air (JPA) et des Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active (CEMEA). Il provient du fonds  d'archives des CEMEA et est conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 1085).

Ce film de 31 minutes décrit le fonctionnement d'une colonie de vacances située dans les Alpes et organisée pour les enfants des travailleurs d'une usine de l'aéronautique. Il montre les relations étroites entre les comités d'entreprise et les mouvements d'éducation populaire, plus particulièrement les CEMEA. Il a été réalisé par André Fontaine, avec la collaboration, pour la musique, de William Lemit, tous les deux responsables pédagogiques aux CEMEA.

Ce document audiovisuel est commenté par Jean-Marie Michel, ancien directeur général des CEMEA.

1330556400 - 1333144800
1330556400

Film réalisé par les Scouts de France (SDF) en 1947, provenant du fonds d'archives des Scouts et guides de France (SGDF) et conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 2143).

Ce film muet d’un peu plus de 12 minutes d retrace la genèse et le déroulement d’un étonnant exploit physique, la traversée de la Manche à la nage, entre le Cap Gris-Nez dans le Pas-de-Calais et Douvres en Grande-Bretagne, le 28 juillet 1947 par 32 Routiers (jeunes de 17-19 ans) Scouts de France, l’association catholique de scoutisme. Le titre du film et le nom du ou des réalisateurs ne sont pas connus. On peut supposer qu’il s’agit du montage d’un film tourné localement à Clermont-Ferrand, d’où était originaire une partie des scouts routiers, et de séquences tournées par le quartier général des Scouts de France.

Ce document audiovisuel est commenté et présenté par Jean-Jacques Gauthé, historien du scoutisme et membre du comité scientifique du PAJEP.

Pages