porte-document
-A A +A

Le film du mois

Archives

1330556400 - 1333144800
1330556400

Film réalisé par les Scouts de France (SDF) en 1947, provenant du fonds d'archives des Scouts et guides de France (SGDF) et conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 2143).

Ce film muet d’un peu plus de 12 minutes d retrace la genèse et le déroulement d’un étonnant exploit physique, la traversée de la Manche à la nage, entre le Cap Gris-Nez dans le Pas-de-Calais et Douvres en Grande-Bretagne, le 28 juillet 1947 par 32 Routiers (jeunes de 17-19 ans) Scouts de France, l’association catholique de scoutisme. Le titre du film et le nom du ou des réalisateurs ne sont pas connus. On peut supposer qu’il s’agit du montage d’un film tourné localement à Clermont-Ferrand, d’où était originaire une partie des scouts routiers, et de séquences tournées par le quartier général des Scouts de France.

Ce document audiovisuel est commenté et présenté par Jean-Jacques Gauthé, historien du scoutisme et membre du comité scientifique du PAJEP.

1328050800 - 1330470000
1328050800

Film réalisé en 1964 par les Eclaireuses et éclaireurs de France (EEDF), provenant du fonds d'archives des EEDF et conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 1258).

Théo, 11 ans, passe seul ses vacances d'été chez sa grand-mère dans un village de Haute Provence où il s'ennuie un peu. Il croise des Eclaireurs en exploration, il les guide puis campe avec eux dans le pays. Théo est finalement admis au sein de la patrouille des Renards.

Ce document audiovisuel est commenté et présenté par Nicolas Palluau, docteur en histoire, chercheur correspondant équipe HEMOC, université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, Centre Norbert Elias - UMR 8562.

1325372400 - 1327964400
1327878000

Film réalisé en 1954 par les Francas, ex Francs et franches camarades (FFC), provenant du fonds d'archives de la fédération nationale des Francas et conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 2423)

"Viens avec nous"  a été tourné à Rouen, sous la responsabilité de Roger Boquié qui était alors délégué régional des FFC pour la région Normandie (Seine inférieure, Eure, Sarthe, Manche, Orne, Calvados). Son titre fait référence au refrain de la chanson L'appel des Francs camarades écrite et composée par Robert Guy, qui faisait partie de l'équipe réunie autour de Pierre François à la création du mouvement :

"Par le pays nous allons camarades,
en tous lieux, par tous vents,
viens avec nous pour la grande balade,
viens avec nous vivre librement".

Ce document audiovisuel est commenté et présenté par Francis Verhnes, vice président de la Fédération nationale des Francas.

1322694000 - 1325286000
1325286000

Film réalisé pour la Jeunesse au plein air (JPA) en 1961, provenant du fonds de la JPA et conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 1078)

Ce film, commandé par l’ORTF et la JPA, est l’un des premiers témoignages télévisés sur les colonies de vacances. Il a été réalisé, en 1961, pour l’émission de Marianne Oswald, compagnon de route des Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (CEMEA), et de Rémo Forlani.

Ce document audiovisuel est présenté par Laurent Gutierrez, maître de conférences en Sciences de l'éducation à l'université de Rouen.

1317420000 - 1322607600
1317420000

Film réalisé par la Fédération française des Maisons des jeunes et de la culture (FFMJC) en 1965 et provenant du fonds d'archives de la FFMJC, conservé aux Archives départementales du Val-de-Marne dans le cadre du PAJEP (4AV 3435).

Ce film "Histoire de 3 Messieurs" a été réalisé à l'occasion du XXème anniversaire des MJC célébré à Lyon en juin 1965. Il dégage un sentiment d'optimisme satisfait, qui apparaît particulièrement dans le final qui évoque une progression infinie du nombre de MJC (Maisons des jeunes et de la culture). Le film exprime très bien la situation privilégiée qui est alors celle des MJC, dans la France de la croissance.

Ce document audiovisuel est présenté et commenté par Laurent Besse, historien, IUT Carrières sociales Tours.

Pages