porte-document
-A A +A

La montée en puissance de l’anticléricalisme : entre Franc-maçonnerie et Libre Pensée

Ouvrage
Léo Taxil (1854-1907). La confession et les confesseurs.
1882
Ouvrage. Paris, en vente chez l’auteur. In-8.
Archives départementales du Val-de-Marne
(69 J 740)

Pour propager leurs idées, les libres penseurs organisent des conférences auxquelles ils convient des parlementaires. Ils se rencontrent aussi dans des banquets où l’on mange le gras-double le vendredi saint. Enfin, ils se servent du monde de l’édition à travers la presse, la chanson, l’almanach et l’histoire dans des attaques souvent très violentes de l’Église et de son clergé.

C’est dans ce climat de tension voire de haine que s’impose la laïcisation de l’État soutenue par les francs-maçons et les libres penseurs et voulue par une République anticléricale.