porte-document
-A A +A

La mise en œuvre de la laïcisation : des lois Ferry aux lois communales

Ouvragede leçons de morale
L. Villain. La lecture du jour complémentaire des leçons de morale, d’éducation civique, d’histoire, de géographie et de sciences. Cours élémentaire.
Sans date [fin XIXe siècle]
Ouvrage. Paris, librairie Ch. Delagrave. In-12.
Archives départementales du Val-de-Marne
(1 J 1301 (22))

Avec la loi du 10 avril 1867, Victor Duruy essaye de donner davantage de poids à l’école publique « contre les cléricaux qui vivent de ténèbres, en faisant la lumière ; contre les républicains, en leur arrachant une arme des mains mains » en préconisant la gratuité. La Ligue française de l’Enseignement, fondée un an plus tôt, popularise les thèmes de la gratuité, de l’obligation et de la laïcité mis en œuvre par Paul Bert et Jules Ferry. Gratuite depuis la loi du 16 juin 1881, l’école devient obligatoire pour les enfants de 6 à 13 ans et laïque à partir du 28 mars 1882. L’école primaire doit enseigner aux enfants la lecture, l’écriture et le calcul.