porte-document
-A A +A

La contre-exposition des surréalistes ou la remise en cause du colonialisme

Ouvrage
Louis Aragon. Persécuté persécuteur.
1931
Éditions surréalistes
Collection de la Bibliothèque Nationale de France
(microfiche M-18032)

La Vérité sur les Colonies ne désemplit pas selon l’auteur de Persécuté persécuteur. En fait, restée ouverte jusqu’en 1932, la contre-exposition n’atteint pas le succès escompté par ses organisateurs mais marque avec force la réalité d’une opposition au colonialisme qui vit alors son apogée mais aussi ses premières grandes remises en cause. « Il pleut sur l’Exposition coloniale » comme le décline poétiquement Louis Aragon dans Mars à Vincennes.