porte-document
-A A +A

L’application de la loi de Séparation : de l’affrontement à l’apaisement

Des desservants, il en est aussi question dans l’article 11 qui leur prévoit une rente selon l’âge et les années d’activité sacerdotale. Progressivement, selon l’article 7, «les biens mobiliers et immobiliers grevés d’une affectation charitable ou de toute autre affectation étrangère à l’exercice du culte » sont attribués à des établissements publics. En janvier 1912, le président de la République Armand Fallières signe un décret attribuant les biens de la fabrique d’Ablon au bureau de bienfaisance et à l’hospice de la commune.

Face à la condamnation pontificale des associations cultuelles le 10 août 1906, l’État français décide par la loi du 7 janvier 1907 d’autoriser les catholiques à exercer leur culte sans constituer d’associations. Les heurts s’amoindrissent. Avec la Première guerre mondiale, les tensions s’apaisent encore plus. La dureté des combats et les souffrances communes rapprochent les « deux France ».