porte-document
-A A +A

Faire votre généalogie

Les registres paroissiaux et d’état civil sont les documents les plus utilisés pour retrouver une personne et remonter sa filiation. Cependant, ces documents ne mentionnent pas toujours les dates et lieux de naissance des parents, informations nécessaires pour reconstituer la généalogie.

D’autres sources doivent alors être utilisées...

Les registres paroissiaux

Dans les registres paroissiaux sont mentionnés :

- La date de l’acte, le nom et le prénom de la personne,

- Le nom, le prénom, le métier et l’adresse d’habitation des parents, des parrains et marraines.

La tenue des registres a été effectuée de manière inégale, selon les paroisses et les périodes. Après la Révolution, les registres paroissiaux continuent à être tenus dans les paroisses, et sont alors appelés registres de catholicité.

 

L’état civil

Créé par la Révolution française, il est mis en place dès septembre 1792. Les registres sont tenus par les officiers d’état civil en double exemplaire, pour les actes de naissance, mariage et décès. Dans les actes d’état civil sont mentionnés :

- La date de l’acte, le nom et le prénom de la personne,

- Le nom, le prénom, l’adresse d’habitation et le métier et parfois l’âge des parents,

- Les mentions marginales mises en place à la fin du XIXe siècle et durant le XXe siècle. Elles donnent des précisions sur les dates et lieux de mariage/divorce/décès de la personne concernée par l’acte.

Les listes électorales

Ne concernant que les hommes jusqu’en 1945, elles indiquent la date et le lieu de naissance, l’adresse exacte de la personne et parfois sa profession.

Les listes nominatives du recensement de la population

Ce document permet de retrouver des informations sur les hommes, les femmes, les enfants et les étrangers. Pour chaque foyer il donne la composition de la famille, les professions, les âges et parfois les dates (années) et lieux de naissance (département).

Le recrutement militaire

Le recrutement militaire permet de connaître notamment les adresses successives occupées par l’individu, tant que celui-ci est mobilisable au titre de l’armée de réserve.

L’enregistrement

Les déclarations de successions donnent le détail de la succession et des ayants-droits/héritiers de la personne, utiles pour faire une généalogie descendante.

Les actes notariés

Ces documents permettent également de connaître le nom des héritiers de l’individu, ainsi que l’état de ses richesses.