porte-document
-A A +A

Entre-temps : encadrement des loisirs de la jeunesse

Couverture de périodique
Bâtisseurs d’avenirs
Juillet 1950
Périodique. N° 31. In-4.
Archives départementales du Val-de-Marne
(515 J 39)

L’intérêt pour la jeunesse et l’encadrement de ses loisirs ne faiblit pas durant la Seconde Guerre mondiale. Le gouvernement de Vichy favorise les centres de vacances. Cependant, dans un contexte d’occupation, les communes val-de-marnaises rencontrent des difficultés à maintenir des colonies et se contentent souvent de garderies.
À la Libération, les mouvements d’éducation populaire prennent de l’ampleur. Les CEMEA et la JPA multiplient stages, formations et publications. Dans cet esprit d’activités éducatives, des groupes de Vaillants issus de « L’Union des Vaillants et Vaillantes » créée par le Parti communiste français se forment dans le département. La professionnalisation des encadrants de la jeunesse se confirme. Depuis 1937, des diplômes d’État de moniteur et de directeur existent. À partir des années 1950, textes législatifs et réglementations variées se multiplient. Fonctionnement et activités procèdent d’une véritable organisation.