porte-document
-A A +A

Entre-temps : encadrement des loisirs de la jeunesse

Affiche d'une annonce
Désiré Louis Léon Ternois (maire de 1929 à 1944). Annonce de « Colonie scolaire et école de plein air ».
Sans date [années 1930]
Affiche. 59 x 38 cm
Archives départementales du Val-de-Marne
(E dépôt Saint-Maurice 1 R 16)

La vente des cartes postales du Petit Poulbot puis, à partir de 1949, des timbres d’Henri Monier et d’Hervé Morvan pour favoriser le séjour d’enfants en colonie entre dans les habitudes des écoliers. En 1938, Les Centres d’entraînement aux méthodes actives voient le jour. Moniteurs et directeurs doivent recevoir une formation spécifique. Parallèlement, le scoutisme introduit en France dans les années 1920 s’étend. Il met en avant l’éducation de la jeunesse par un retour à la nature tout en mêlant aventure et responsabilité. Patronages catholiques et laïques des jeudis et des dimanches prennent de l’essor. Ils proposent des camps sur le modèle scout comme le patronage Saint-Jean de Vincennes ou de véritables colonies. À Gentilly, le patronage « L’Avenir de Gentilly » possède une colonie dans le Jura. À Ivry-sur-Seine, le patronage « L’Étoile d’Ivry » s’installe dans les Alpes, en Normandie et en Bretagne.