porte-document
-A A +A

Chapitre troisième : passeurs d’histoire

Photo
Vestiges du petit château de Choisy.
Sans date [1951]
Photographies noir et blanc. 17 x 22,9 cm
Archives communales de Choisy-le-Roi

À Conflans, le château est pillé lors de la Révolution de 1830 puis transformé en orphelinat. Il retourne en partie à l’archevêché jusqu’à la Séparation de 1905. Devenu propriété communale, sauf sur une partie habitée par Georges Hartmann, il est finalement totalement détruit entre les années 1920 et 1940. À Bercy, le comte de Nicolaÿ, héritier du château, lotit progressivement le domaine. Commerces, grands entrepôts et chemin de fer transforment le paysage. À Vitry, le morcellement s’opère au début du XXe siècle. En 1903, les héritiers du comte de Fadate de Saint-Georges, gendre du dernier des Dubois, créent une société pour la vente du château et du parc. Ils font une offre à la mairie qui se lance dans un projet d’aménagement du château en hôtel de ville. En 1907, la commune soumet le projet à la population au cours d’un référendum. Les habitants rejètent l’acquisition. Les 50 hectares du domaine sont divisés en 1260 lots vendus au prix de quatre à sept francs le mètre carré et le château détruit. En 1930, le petit château connaît le même sort.