porte-document
-A A +A

Chapitre second : histoires d’artistes

Dessin
Jacques-Ange Gabriel (1698-1782). Petit cabinet du roi. Face A.
Sans date [vers 1750]
Dessin au crayon. 24 x 36 cm
Archives départementales du Val-de-Marne
(E Dépôt Choisy le Roi 1 S 10)

De 1710 à 1773, Louis XV charge Jacques-Ange Gabriel, premier architecte du roi comme son père mais aussi intendant et contrôleur des bâtiments du roi, des divers agrandissements et constructions au sein du palais. Il gère un chantier gigantesque avec des centaines d’ouvriers. Un nouvel art de vivre apparaît donnant son sens au style Louis XV. Les aménagements intérieurs montrent un besoin de confort croissant.
Les salles de bain prennent de l’importance. Des petits appartements surgissent. Boudoirs, petits salons et cabinets et se multiplient. Les boiseries, déjà mises à la mode sous Louis XIV, ornent les murs des pièces. Montesquieu rappelle que «« l’âme aime la symétrie, mais elle aime aussi le contraste contraste ». L’ornement, symbole du style rocaille, triomphe. Fleurs, coquilles et chinoiseries tapissent les meubles, recouvrent les bronzes et les porcelaines. La manufacture de Vincennes créée en 1740 et transférée à Sèvres à 1756 fournit le roi en vaisselle. Les bibliothèques s’enrichissent d’ouvrages variés. La place de la religion diminue au profit des sciences, des arts, des belles-lettres et des « curiosités ».